navigationmenu

vendredi 22 mai 2015

Le doigt dans l'engrenage...

Ouh là, plutôt dramatique comme titre de post non? Pas de panique, il ne m'arrive rien de grave, je ne suis pas sous la pression d'un ignoble chantage visant à me faire révéler ma recette secrète de chili végé que mon homme aime tant (et si vous êtes sages, je la publierai peut-être un jour!), j'ai tout simplement mis les pieds dans le merveilleux et très vaste monde de la couture sur internet! (non mais sérieusement, comme si je passais pas déjà assez de temps sur les blogs de cuisine, il a fallu que je me penche sur la couture...)

Au début de mon blog, je vous avais parlé de quelques sites qui proposaient des tutoriels de couture ou même des patrons, mais j'étais loin de me douter que je n'avais fait qu’effleurer la surface d'un véritable iceberg de couture! Ces derniers temps, mes envies de couture se font de plus en plus présentes, aussi je fouine à droite, à gauche, et je découvre des tas de trucs sympas!  A tel point que j'ai créé une catégorie "couture" dans mon fil Bloglovin et un tableau Pinterest répertoriant des boutiques de patrons en ligne (bon, il est en mode "secret", pas tant parce que je veux le garder pour moi toute seule, mais juste parce que je le vois comme un pense-bête).

Projet n°1 : la robe Françoise par Tilly and the Buttons, patron trouvable ici

Car des boutiques de patrons, il y en a des tas en ligne, et qui proposent des modèles tous plus jolis les uns que les autres! Je vous ai déjà parlé d'Indiesew et de Tilly and the Buttons ici, et en naviguant de boutique en boutique et de blog en blog (certains étant ceux des boutiques de patrons elles-mêmes, qui redirigent ensuite vers ceux des utilisatrices ayant réalisé leurs modèles, eux-mêmes pointant vers de nouvelles boutiques... C'est sans fin!) j'ai découvert de vraies pépites. En vrac : Pauline Alice, Deer and Doe (un vrai coup de coeur, tous les modèles sont adorables, et c'est du made in France!), Grainline Studio, Papercut (les robes Sigma et Clover, on en parle?!), et j'en rate sans doute plein! (d'ailleurs si vous avez des adresses à proposer, je suis toute ouïe!)

Projet n°2 : la jupe Chardon par Deer and Doe, patron trouvable ici

Oui, mais rêver c'est une chose, et si on passait à l'action un peu? Eh bien c'est chose faite, ou ça le sera bientôt en tout cas! Il y a quelques semaines déjà, j'ai acheté le patron Françoise (j'ai complètement craqué sur cette jolie robe 60's!), mais il me restait encore à trouver le tissu idéal. Et ce matin, une newsletter de Cousette atterrit dans ma boîte mail. Je m'étais abonnée il y a longtemps, pour je ne sais plus quelle raison, sans jamais vraiment jeter un coup d'oeil au site (il faut dire que j'avais Toto Tissus à quelques minutes de chez moi quand j'habitais à Grenoble, mais maintenant que je suis à Romans, il va falloir que je trouve un autre fournisseur!). Mais aujourd'hui, ça a fait tilt dans ma tête, et je suis donc allée fouiner un peu.

Tissus DecoPetal et Garance, disponibles chez Cousette

Et là, paf, amour total pour les tissus Atelier Brunette (et en plus je retrouve le Halo brun qui m'avait fait de l'oeil sur ce post!), et j'imagine déjà ma robe Françoise en Garance (ouh là, ça fait beaucoup de prénoms tout ça!). Oui mais le tissu a l'air trop fin, je me rabats donc sur le magnifique DecoPetal (non sans avoir bavé sur environ 3792 autres motifs au passage). C'est d'ailleurs en enquêtant sur les poids des tissus que je tombe sur Deer and Doe (quand je disais que c'était un coup de coeur, ça ne fait même pas une journée que je connais la marque et j'ai déjà envie de tout tester!) et sur la sublime jupe Chardon, qui correspond en tout point à une jupe que j'ai fantasmée à partir d'un des tissus de mon stock. Ni une, ni deux, hop, le patron est dans mon panier. J'ai donc maintenant deux projets de couture!

Mon projet n°3 : la robe Eliane, patron trouvable ici

Et puis en parcourant un peu les réalisations des patrons Deer and Doe, je tombe sur un blog dont j'ai oublié le nom (désolée!), qui me redirige vers la boutique Pauline Alice. Et boum, re-craquage pour la robe Eliana, qui, elle, sera parfaite pour le tissu Garance. La boucle est bouclée. C'est comme ça qu'en moins d'une journée, je me retrouve avec deux commandes de patrons et une commande de tissus... Impulsive moi? A peine... (je ne suis pas bélier pour rien!) Ma machine ne va pas chômer dans les jours qui viennent, et j'ai hâte de me mettre au travail et de faire partie de cette immense communauté de couturières du net!

(Oh et si quelqu'un a une réponse à la question "pourquoi les images de mes articles pixellisent à mort et sont toutes moches ces derniers temps?", je la voudrais bien ;) Merci!)

mercredi 20 mai 2015

Taboulé printanier // Spring asparagus tabouli salad

Hop, un petit passage éclair pour vous présenter ce taboulé printanier aux asperges (eh oui!), que j'ai photographié vite fait (bien fait?) à midi avant de le dévorer - d'où le peu de photos! Je n'ai pas grand chose à raconter en ce moment, si ce n'est que je reviens d'un weekend très sympathique à Milan (j'espère poster quelques photos bientôt!), mais que j'ai malgré ça rapidement retrouvé mon état d'esprit façon "lapin d'Alice au pays des merveilles" en rentrant (mais ouiiiii, vous savez, "je suis en retard!"). 


Je fais donc au plus vite niveau cuisine pour mes repas du midi, et les salades sont de précieuses alliées dans ces moments là. Mais pas n'importe quelles salades! Je ne suis pas du genre à être rassasiée avec trois feuilles de laitue donc il me faut quelque chose de plus substantiel, et le meilleur moyen pour ça est de composer une salade à partir de céréales ou de légumineuses (un jour, je vous posterai ma théorie sur les salades!). 


Aujourd'hui, j'ai voulu revisiter le célèbre taboulé libanais en version printanière (et en incluant donc mon légume fétiche du moment), pour un résultat croquant et ultra frais, rapide et nécessitant très peu d'ingrédients, qui peut se décliner en plat, entrée ou bien faire partie d'un mezzé. Bref, un plat 100% gagnant! 


Taboulé printanier aux asperges {vegan, sans soja, sans noix}
Pour une personne en plat principal, 2 en entrée, 2 à 4 dans un mezzé (selon ce que vous servez à côté) : 
- 35 g de boulgour de blé ou d'épeautre cru
- 5 asperges vertes
- la moitié d'un petit bouquet de persil plat (environ une dizaine de tiges)
- 1/4 d'oignon rouge
- 1 cs d'huile d'olive
- 1 cs de jus de citron (jaune ou vert selon vos goûts)
- sel, au goût
- optionnel : quelques radis tranchés très finement

4h avant de préparer la salade, laisser tremper le boulgour dans 2 verres d'eau. Bien égoutter une fois attendri.

Pelez la base des tiges d'asperges pour enlever les fibres dures. Découpez-les en tronçons de 5 mm. Blanchissez 1 minute dans une casserole d'eau bouillante. Égouttez et passez sous l'eau froide pour stopper la cuisson. Epongez-les dans un torchon propre.

Emincez finement l'oignon et ciselez le persil.

Mélangez tous les ingrédients dans un saladier (sauf le sel), puis goûtez et rectifiez l'assaisonnement selon votre goût.

Servez bien frais.


I'm popping in very quickly to post this very quick and easy tabouli recipe (and sorry for the lack of pictures, I just captured it in a pinch before lunch!) (because I'm quite in a "white-rabbit-I-am-late" mood at the moment, despite a very nice vacation in Milano a few days ago!). I wanted to tweak a bit the classical lebanese tabouli by adding my favourite veggie of the moment, asparagus of course! This sping version is cruchy, fresh and filling, plus it can be served as a main for 1, a side or starter for 2 or could be part of a mezze and feed 3-4 people depending on what you serve besides. A total win, right?

Spring asparagus tabouli salad {vegan, soy-free, nut-free}
Serves 1 as a main, 2 as a side or starter, 3-4 in a mezze :
- 1/4 cup wheat or spelt bulgur, uncooked
- 5 green asparagus
- 1/2 a small parsley bunch (approx. 10 sprigs)
- 1/4 red onion
- 2 tsp good olive oil
- 2 tsp lemon (or lime) juice
- salt to taste
- optionnal : thinly sliced radishes

4 hours before preparing the salad, soak the bulgur in 1 cup water. Drain well.

Peel the base of the asparagus to remove the touch fibers. Slice in 1/4 inch pieces. Blanch for 1 minute in boiling water then drain and run under cold water to stop cooking. Pat dry.

Mince finely the onion and chop the parsley leaves.

Mix all the ingredients in a bowl (excepted salt), then taste and rectify the seasoning.

Serve immediatly or chill in the fridge for a few hours.

jeudi 7 mai 2015

D'internet à mon assiette : avril 2015 // From the Internet to my plate : April 2015

Quel départ en fanfare ce mois de Mai! D'abord un weekend entier de festivités à Paris (enfin, à Bures-sur-Yvettes...) avec au programme copains, soirées, musique, théâtre d'impro, vidéos Youtube déjantées (vous en avez fait beaucoup des soirées où on projette en grand sur un mur la une recette filmée d'ailerons sauce piquante vous?...), dégustation de pisco, camping dans le jardin, et j'en passe! Bon ça c'était la partie "excitée", parce qu'on a eu des moments plus calmes (et plus "touristes" aussi) : balade dans Paris et pièce de théâtre, méga bol de râmen (oui, parce qu'à chaque fois que j'en ai l'occasion, je vais me claquer un saladier de râmen et quelques gyôzas rue Sainte-Anne!) et craquage complet devant des canetons au Jardin du Luxembourg. J'aurais bien aimé rajouter une expo (celle sur Klimt, mais il y avait une queue de 300 personnes le jour où on y est allés, ou bien celle sur Jean-Paul Gauthier) ou un peu de lèches-vitrines sur la place Vendôme (ah, les émeraudes de Cartier... Malheureusement, le jour où on est passés à côté tout était fermé et les vitrines étaient sans doute vides, 1er mai oblige!), ou même un petit tour chez Ladurée, mais ça sera pour la prochaine fois!

Et aujourd'hui, voilà que ma cousine met au monde le premier bébé de la génération! Ouaw, me dire que ma grand-mère est arrière-grand-mère, que ma tante est mamie et ma cousine maman, c'est un sacré changement! Et quand je pense au programme pour la suite du mois, je me dis que ça va être encore chargé en émotions! Bon, maintenant j'ai plus qu'à me remettre de la crève que j'ai inexplicablement attrapée cette nuit...

Mais, comme à chaque début de mois, revenons un peu en arrière voulez-vous? C'est parti pour mon rituel passage en revue des recettes que j'ai appréciés le mois dernier! Je n'en ai pas testé autant qu'en Mars car j'ai également beaucoup pioché dans mes nombreux bouquins de cuisine, mais j'ai tout de même trouvé sur Internet de quoi satisfaire mes papilles!


01. Asparagus, fennel and spinach soup + lentil topping (soupe d'asperges, fenouil et épinards + garniture aux lentilles) | Green Kitchen Stories : fin mars, j'annonçais un peu trop précipitamment la fin de la saison des soupes. Les derniers jours d'avril et les premiers de mai ont été tellement glaciaux qu'il a fallu ressortir les bols. Heureusement, David et Luise avaient prévu le coup avec cette fabuleuse soupe aux légumes printaniers (vous remarquez que ça fait deux fois que je cuisine mes légumesqui-m'obsèdent-du-moment en soupe?!). L'asperge et le fenouil se marient à merveille dans ce velouté tout vert, mais ce qui rend cette soupe vraiment fabuleuse, c'est le "topping", la garniture à base de lentilles, graines de courges toastées et persil. Un mélange absolument divin, qui peut se manger seul en salade tellement c'est bon (ce que j'ai d'ailleurs fait avec les restes le lendemain, agrémentés de radis finement tranché). Un dernier détail qui vaut la peine d'être mentionné : les quantités sont absolument parfaites pour un repas léger pour deux, pas de demi-portion qui traîne au fond de la casserole, bref, la perfection faite soupe!

02. Lentil loaf : pain de viande vegan | 100% végétal : depuis que j'ai découvert le blog de Marie Laforêt, je guette religieusement ses articles (et ses livres!). J'adore son approche à la fois créative et "traditionnelle" de la cuisine vegan. J'entend par là qu'elle ne se contente pas de proposer des smothies verts et veggie bowls si prisés des vegan (et de moi-même!), mais qu'elle veganise également de grands classique de la cuisine française (ce qui ne l'empêche pas de proposer des plats exotiques également, tout lui réussit en fait!). C'est notamment le cas de ce pain de lentilles, un remix vegan du pain de viande. J'ai été immédiatement séduite à la lecture du titre, puis les photos (toujours magnifiques chez Marie) m'ont mis l'eau à la bouche, et lorsque j'ai vu que j'avait tout ce qu'il faut pour passer en cuisine (car ce que je reproche aux recettes de Marie, ce sont les ingrédient vegan parfois difficiles à trouver, ou bien à un prix exorbitant... Et pourtant mes placards sont bien fournis en trucs bio-bizarres!), j'étais définitivement conquise, il fallait que j'essaie ce pain de lentilles! Alors quand mon homme me l'a réclamé (nous sommes tous les deux de vrais dingues de lentilles!), vous imaginez que je me suis empressée d'exécuter son souhait! Verdict? Délicieux, et tant mieux parce qu'on en a eu pour au moins 5 repas! J'ai suivi l'une des suggestions de Marie pour utiliser les restes, à savoir les transformer en bolognaise, et on en a également mangé des tranches en sandwich comme du pâté. Une recette ultra versatile donc, qui fera sans doute de nombreuses réapparitions dans notre cuisine!

03. Smoky beet burgers (burgers fumés de betterave) | Sprouted kitchen : une recette que j'avais envie de tester depuis longtemps, et qui s'annonçait parfaite pour liquider les trois pauvres betteraves qui agonisaient dans mon frigo. J'ai profité du lentil loaf en préparation pour cuire quelques lentilles de plus (quand je vous dit qu'on est accro aux lentilles, c'est au point d'en manger pendant toute une semaine sous différentes formes!), et roulez jeunesse! Ces steaks végétariens comptent parmi les meilleurs que j'ai goûtés (et parmi les plus faciles à former à la main, ce qui est appréciable!), et je peux vous dire que j'en ai testé pas mal! Je n'ai pas suivi la recette à la lettre : pas de paprika fumé, mais du paprika normal, noix remplacées par des graines de tournesol, et j'ai zappé la sauce à la feta dans les burgers (parce que oui, bien sûr que j'en ai fait des burgers!), alors j'ai un bon prétexte pour recommencer avec tous les vrais ingrédients cette fois ;) Et pour info, les steaks se congèlent très bien crus, à plat sur du papier sulfurisé puis regroupés dans un sac une fois bien durs. Pas besoin de les faire décongeler ensuite, il suffit de les mettre directement dans une poêle huilée!

04. Asparagus and avocado spring rolls (rouleaux de printemps asperges et avocat) | Oh My Veggies : Bon, là je triche un peu parce que je n'ai pas vraiment mangé ces rouleaux de printemps ce mois-ci. Enfin pas sous cette forme en tout cas. Un petit accident de surcuisson des nouilles de ris (et pourtant on a respecté les instructions du paquet!) couplé à un pas-le-temps-de-recommencer-notre-train-part-dans-une-heure-faut-trouver-une-solution nous ont poussé à transformer ces rouleaux en sandwich, et ça fonctionne très bien aussi comme ça! J'avais déjà tenté la version rouleaux au printemps dernier (je crois que j'avais ajouté du chou rouge et basilic thaï dans la garniture), et ils comptent parmi mes rouleaux de printemps préférés (et là aussi je peux vous dire que j'en ai testé un paquet!). L'association de l'avocat fondant et des asperges légèrement croquantes est un véritable bonheur pour les papilles, autant au niveau du goût que de la texture! Alors si vous avez envie de quelque chose de très frais ce weekend, foncez! 

jeudi 30 avril 2015

Tajine de courgettes et pois chiches au citron // Chickpea and zucchini lemon tajine

Eh bien, ça tournerait pas un peu au ralenti par ici?... Pourtant, ce n'est pas encore les vacances, c'est même tout le contraire! Oui, je vais encore vous sortir l'excuse du "j'ai beaucoup de boulot", mais je dois admettre qu'il n'y a pas que ça. Je suis un peu en panne d'inspiration en ce moment. Ou plutôt, en panne de motivation pour la réalisation, car des idées j'en ai (et plein à bases d'asperges, vous vous en doutez!). Et si je comptais sur mes weekends prolongés de mai pour les mettre en pratique, c'est raté, car ils sont tous pris d'une façon ou d'une autre : à Paris pour le 1er, peut-être à Grenoble (et à Ikea!) le 8, à Milan (!!!) avec les copains pour l'ascension, et retour dans mon Sud-Ouest natal pour la Pentecôte. Vivement le mois de Juin qu'on soit un peu plus tranquilles ;)


Rassurez-vous cependant, je ne compte pas déserter cet endroit jusqu'à Juin (enfin, j'espère!), il faut juste que je me mette un bon coup de pied vous-savez-où et c'est reparti! Mais aujourd'hui, ce n'est pas un coup de pied qui m'amène. C'est une vraie claque, paf, comme ça, en plein dans la face. Vous êtes bien assis? On peut faire des "blancs d’œufs en neige" végétaux AVEC DU JUS DE POIS CHICHES. Paf, dans la face, je vous avais prévenus.

Ok, ok, je sais, vous n'y croyez pas. Moi aussi quand je l'ai lu, j'étais sceptique. Alors j'ai voulu essayer, comme à peu près 3782 autres sceptiques avant moi, à en croire les recettes de mousses et meringues végétales qui inondent l'internet. J'ai donc ouvert une boîte de pois chiches pour tenter une mousse comme celle de Cléa. Verdict? Eh bien si ça fait le buzz à ce point, ce n'est pas sans raison. Oui, ça marche. Et ça marche bien. Tellement bien que si on avait parlé de ça il y a 700 ans, c'était l'aller simple vers le bûcher pour sorcellerie. Le jus des pois chiches se transforme en une mousse parfaitement blanche, sans le moindre goût ni la moindre odeur, qui se tient quand on retourne le saladier, bref, une copie parfaite de blancs en neige. Non mais vous vous rendez compte du monde de possibilité qui s'offrent aux vegans/allergiques aux oeufs??! Meringues (et donc tarte au citron meringuée 100% végétale!), macarons, mousses, iles flottantes, ... Une vraie révolution! Bon, par contre pour la mousse au chocolat, je n'ai pas obtenu le même résultat que Cléa, mais je soupçonne que c'est lié au remplacement du tofu soyeux par du ferme-à-tendance-très-molle. A retenter très prochainement donc ;)


Bref, c'est bien gentil tout ça, mais maintenant que j'ai une boîte de pois chiches sur les bras, j'en fais quoi? Eh bien je me suis rappelée que dans mon carnet d'idées pour le blog, il y avait un tajine aux courgettes et citron que j'avais réalisé une première fois chez mes parents, avec du poulet en prime, que je voulais publier ici en version végétale, et seulement cet été quand les courgettes seraient en saison. Or, il se trouve qu'on en a déjà trouvé au marché, et sur un étal qui semblait bien être celui d'un producteur local. Ça me paraissait certes un peu tôt, mais bon, après des semaines à espérer en vain (ou presque... je n'oublie pas mes asperges!) un peu de nouveauté, je n'ai pas pu résister. J'ai donc embarqué deux jolies courgettes, sans vraiment me demander si elles venaient de la Drôme ou d'une serre marocaine.

Et voilà comment je me retrouve à publier ma recette de tajine avant l'heure. Je vous encourage à la garder dans un coin de votre tête pour la ressortir que lorsque les courgettes seront véritablement en saison, ou bien à en utiliser des surgelées. Ah, et surtout, ne jetez pas le jus des pois chiches! ;)


Tajine de courgettes et pois chiches au citron {vegan, sans noix, sans soja}
Pour 4 personnes :
- 4 petites courgettes, tranchées en deux dans la longueur puis détaillées en rondelles d'1 cm de large
- 1 petite boite de pois chiches, égouttés
- 1 gros oignon jaune, coupé en lamelles
- 1 gousse d'ail émincée
- la peau d'un citron bio, découpée en grandes bandes avec un économe
- 4 feuilles de laurier
- 2 cc de graines de cumin
- 1 cc de coriandre moulue
- 1/4 cc de cannelle
- sel et huile d'olive

Si vous utilisez un plat à tajine en terre, faites tremper le couvercle dans de l'eau le temps de la préparation de la recette. Posez la base sur le feu et portez-la à température, d'abord à feu doux puis en augmentant graduellement. Si vous n'avez pas de plat à tajine, une casserole fera parfaitement l'affaire!

Faites chauffer 1 cs d'huile d'olive sur feu vif et faites sauter les courgettes en remuant souvent. Elles doivent bien dorer tout en restant fermes. Retirez du plat et réservez.

Ajoutez un peu d'huile dans le plat si besoin, et baissez le feu. Faites revenir les oignons à feu doux, jusqu'à ce qu'ils soient bien mous et translucides. Repassez à un feu vif. Ajoutez l'ail et les épices, faites revenir quelques minutes jusqu'à ce que les épices embaument.

Ajoutez les pois chiches, remuez pour bien les enrober d'épices, puis versez deux verres d'eau dans le plat. Ajoutez la peau du citron et les feuilles de laurier.

Portez à ébullition, puis ajoutez les courgettes. Salez au goût, couvrez et laisser mijoter à petits bouillons pendant 15 à 20 minutes (ou plus longtemps si vous désirez des courgettes fondantes).

Avant de servir, retirez la peau de citron et les feuilles de laurier. Détaillez un ou deux morceaux de peau de citron en petits morceaux et mélangez-les au tajine. Servez chaud accompagné de semoule ou d'une céréale de votre choix, ou de galettes de pain.


Well, it's a bit quiet over here, ain't it?... I am not in vacation though (but I wish!). Actually it's the exact opposite. Yeah, I'm going to serve you the usual "I've got too much work" excuse, but that's not all. The truth is that I've been lacking inspiration these last day. Or rather, I've been lacking motivation (and time) to cook the meals I imagined (and as I said earlier, there's a lot of asparagus involved!). May has a lot of off-days in France, but I can't count on them to catch up on blogging, as I already have a lot planned for all the mini vacations we're having. I'm heading to Paris on the 1st of May, maybe to Grenoble (and Ikea!) on the 8th, in Milano (!!!) with friends on the 14th, and I'll be taking a week off at the end of the month to visit my parents.. Pfiew, I guess I'll have some rest in June!


BUT I don't plan to abandon this space until June comes. Or at least I hope I won't. I just have to kick myself on you-know-where and get back at it! Today however, it's not such a kich that brings me here, but more of a big slap in the face. OK, are you ready for it? It's possible to make vegan "egg whites" with THE JUICE FROM A CAN OF CHICKPEAS. Wham! I told you.

Ok, ok, I know, you don't belive it. I didn't either, so I decided to see it for myself. Just like about 3782 other people before me, given the number of vegan mousses and meringues popping all over the French vegan community. So I opened a can of chickpeas to try a mousse like this one. Result? Well, if it's buzzing as it does, there's a good reason for that. It works. And it works very well. Like, so well that if one were to be talking about this seven centuries earlier, he would have been burnt for sorcery. The chickpea brine turns into a perfectly fluffy, white, tasteless and odourless mousse, that sticks to the bowl when you turn it upside down, just like real egg whites. Can you imagine all the possibilities for vegans/eeg-intolerants??! Meringues (and lemon meringue pies!), mousses, macarons, ... It's endless! And my chocolate mousse you ask? Well, it didn't turn out perfect, but I blame it on the firm-but-pretty-much-soft tofu that I used in place of silky because I didn't have any on hand. Gotta give it another try soon I guess ;)


But now that I have a whole can of chickpeas to use, what am I gonna do with them? This is when I remembered that in my "recipe ideas" notebook, I wrote "zucchini + chickpea + lemon tajine", after a recipe I first made at my parents' last time I visited them, with chicken in it as well. I wanted to post a vegan version of it here, and not before summer when zucchinis would be in season. But we already found some at the market two weeks ago, sold by a guy who seemed to be a local farmer. I touhgt it was a bit early, but after weeks of expecting spring products, in vain (or almost, I don't forget my asparagus!), I couldn't resist. So I snagged two little zucchinis without asking whether they came from a field nearby or a greenhouse in Marocco.

And that's how I am here today, posting my tajine recipe way before what I had planned. I suggest that you keep it in mind for when zucchinis will be in season for real, or you could use frozen ones if you'd like to try it now. Oh, and don't forget : do not throw away the chickpea brine!


Chickpea and zucchini lemon tajine {vegan, soy-free, nut-free}
Serves 4 :
- 4 small zucchinis, sliced lengthwise, and the chopped in 1/2 inch slices
- 1 can chickpeas, drained
- 1 big yellow onion, sliced
- 1 clove garlic, minced
- the peel of 1 organic lemon, sliced in large ribbons with a vegetable peeler
- 4 bay leaves
- 2 tsp cumin seeds
- 1 tsp ground coriander
- 1/4 tsp ground cinnamon
- salt and olive oil

If using an terracota tajine dish, soak the lid in water before using. Heat the base of the dish gradually, first on low heat, then increase little by little. If you do'nt have a tajine dish, a regular pan will work perfectly!

Heat 1 tbsp olive oil on high heat and sauté the zucchinis until browned but still firm. Remove from heat and reserve.

Add a bit more oil if needed, and decrease the heat. On low, sauté the onions for 10 minutes, until very soft. Increase the heat to high again and add the garlic and spice. Cook for 2 minutes, stirring constantly, until the spices are fragrant.

Add the chickpeas and give a good stir to coat. Pour 2 cups of water in the dish and add the lemon peel and bay leaves.

Bring to a boil, then add the zucchinis. Salt to taste, cover and simmer on a low boil for 15-20 minutes (or more if you want the zucchinis to be very soft).

Before serving, remove the bay leaves and lemon peel. Chop finely one or two pieces of lemon peel and add back in the tajine. Serve with couscous or a grain of your choice, or with flatbread.





jeudi 23 avril 2015

Tartine au houmous et asperges citronées // Hummus and asparagus ribbons toast

Oh surprise, des asperges! Non, pas de surprise, vous étiez prévenus, après l'avalanche de brocolis, les asperges prennent le relais. Il faut dire que c'est l'un des rares légumes de printemps disponibles pour le moment, en tout cas sur le marché de Romans. J'espérais que quelques fraises, fèves et petits pois aient fait leur apparition mais c'est encore un peu tôt...






 Alors je me contente d'asperges (et de patates nouvelles, mais c'est une autre histoire!), et ça tombe bien car j'adore ça. Ça n'a pas toujours été le cas pourtant, gamine je n'aimais pas leur gout légèrement amer. Et un jour j'ai goûté à l'omelette aux asperges de ma grand-mère et j'ai succombé à leur saveur finalement si douce et délicate. Depuis, j'en cuisine des kilos chaque printemps. Mes proches doivent sans doute me détester pour ça et espérer que la saison sera courte! Omelettes, risottos, plats de pâtes, quiches et pizzas, salades, stir-fries, j'en mets partout! J'ai une préférences pour les vertes, bien fines, et simplement rôties, avec un filet de jus de citron, d'huile d'olive, ou de gros sel, elles sont un accompagnement de choix pour tous mes plats.




L'an dernier, j'ai aussi découvert qu'elles pouvaient se manger crues, alors j'ai voulu expérimenter un peu plus avec ça. C'est chose faite avec ces tartines simplissimes, qui mettent à l'honneur quelques uns de mes ingrédients préférés : les fameuses asperges bien sûr, le houmous (que je peu engloutir par kilos, à tout moment de la journée!), et la roquette (j'adore son petit goût piquant!). Un filet de jus de citron, une bonne huile d'olive, un pu de za'atar si vous en avez sous la main, et voilà, le repas est prêt! J'aime vraiment les tartines pour leur rapidité de réalisation et les multiples possibilités qu'elles offrent, mais je ne pense pas souvent à en faire... J'espère donc que celles-ci seront le début d'une longue série!



Un petit mot à propos des (multiples) photos qui illustrent ce post : j'ai voulu tester des compositions, des ambiances différentes, pousser un peu plus loin mes (modestes) capacités, apprendre et surtout m'amuser. J'ai du passer une bonne heure à gesticuler dans tous les sens, à tester environ 3287 angles de vue (et à prendre au moins autant de photos), à grimper/descendre d'un tabouret, à disposer harmonieusement mes feuilles de roquette, c'était probablement ridicule à voir mais franchement super marrant. Et voilà le résultat! J'en suis assez fière, mais je sais qu'il reste encore des choses à améliorer (le plus dur pour l'instant est d'harmoniser les différentes photos au niveau couleur/exposition), donc tout conseil/critique (constructive!) est la bienvenue!




Tartines de houmous et asperges citronées {vegan, sans soja, sans noix, option sans gluten}
Ingrédients par tartine (approximativement, ça dépend de la taille de votre tartine! :
- 1 tranche de pain de campagne (sans gluten si besoin)
- 1 cs de houmous (pour la recette, c'est par là, les poivrons grillés en moins)
- 1 ou 2 asperges vertes
- quelques feuilles de roquette
- un filet de jus de citron et d'huile d'olive
- 1 bonne pincée de za'atar (optionnel)

Épluchez la base de vos asperges pour retirer les fibres dures. Découpez-les en rubans à l'aide d'un économe.

Placez les rubans d'asperges et la roquette dans un petit bol, arrosez d'un filet de jus de citron et d'huile d'olive et mélangez.

Faites griller votre pain, tartinez le de houmous et garnissez avec les rubans d'asperges et la roquette. Parsemez de za'atar et dégustez!


Oh, asparagus, what a surprise! Nah, I told you they were my next obession after broccoli. Well, they're the only spring vegetable available at the moment, at least where I live. I had hoped I could find the very first peas, fava beans or strawberries last Sunday, but it seems that it's still a bit early for that...

Nevermind, I'm totally okay with subsiting on asparagus only (and new potatoes, but that's not the topic today), because I love them! It was not always the case though, I used to dislike their slightly bitter taste as a kid. And one day I had a bite of my grandmother's asparagus omelette and fell in love with their delicate and sweet flavour. Ever since that day, I eagerly wait for them to pop up on farmer's market, and cook them in any possible way : pasta dishes, risottos, salads, quiches and pizzas, stir-fries, or simply roasted and tossed in lemon juice, olive oil and seal salt, I can't get enough of them. I think that my friends hate me every year for that and hope that the season will be short!

Last year, I leant that they could be eaten raw and I wanted to experiment with this a little bit. Which I've done with these toasts, which pile up some of my favourite ingredients : asparagus of cours, but also hummus (which I could eat by the teaspoon at any time of the day!) and arugula (which is my favourite salad green with its peppery taste). Add a squeeze of lemon, a glug of olive oil, a pinch on za'atar if you have some on hand, and dinner's ready! I love toasts, they are so easy to make and the possibilities are endless, but for a mysterious reason I rarely make some... I thus hope that these will be the first of many!

Finally, a few words about the (many!) pictures illustrating this post : I wanted to try some new (for me) things, different moods and compositions, push further my (modest) photography skills, learn and have fun! I spent about one full hour wiggling in my living room, playing with props, trying 3287 different point of views (and taking at least the same number of pictures!), clibing up and down on a stool and moving the arugula leaves one by one. I probably looked pretty much ridiculous but I really had fun! And here's the result! I am quite proud of myself but I know that there are still many things to fix (what I find the hardest is to have a coherent set of pictures in terms of lighting/colours), so any (constructive!) feedback would be appreciated!

Hummus and asparagus ribbons toast {vegan, nut-free, soy-free, GF option}
Per toast (approximatively, it will depend on the size of your toast!) :
- 1 slice of rustic-style bread (use GF if needed)
- 1 tbsp hummus (recipe here, just omit the roasted red pepper)
- 1 to 2 green asparagus
- a few arugula leaves
- a squeeze of lemon juice + a glug of good olive oil
- 1 good pinch za'atar (optional)

Peel the base of your asparagus to remove the tough fibers. Slice them into thin ribbons with a vegetable peeler.

Mix asparagus ribbons and arugula in a bowl. Toss in the lemon juice and olive oil.

Toast the bread and spread 1 tbsp hummus on it. Place asparagus and arugula on top, sprinkle with za'atar and eat!

vendredi 17 avril 2015

Gagnez un an de patrons avec Indie Sew! // Win one year of patterns with Indie Sew!

Encore un petit article "concours", pas orienté bouffe pour une fois, mais couture!

crédit image : Indie Sew

Indie Sew est une boutique (américaine) de patrons téléchargeables, dessinés par des designers indépendants. Le choix est absolument dingue, les modèles sont très actuels, classés par type de vêtement mais aussi par difficulté. Mais ce que je trouve le mieux avec cette boutique, c'est que non seulement le blog qui y est associé regorge de tutos pour vous aider à réaliser vos patrons, mais qu'il présente également les réalisations des différents membres de la communauté. Vous pouvez donc voir à quoi ressemble les différents modèles, portés "en vrai" et réalisé dans des teintes/avec des options de customisation différentes. Et vous retrouvez également ce catalogue de réalisation en dessous de chaque patron dans la boutique, histoire de se faire une véritable idée du rendu du modèle. Bref, pour moi qui veut reprendre la couture, ce site est une vraie mine d'or!

Et aujourd'hui, Indie Sew lance un concours pour gagner un an de patron (1 patron par mois, soit 12 patrons), pour aidre à la transition vers une garde robe (presque) entièrement faite maison. Si vous souhaitez participer, rendez-vous sur le site d'Indie Sew et suivez les instructions dans le post dédié au concours (vous devrez pour cela créer un compte client mais cela ne vous engage à aucun achat!). Vous aurez la possibilité d'augmenter vos chances de gagner en invitant des amis à participer, donc si vous souhaitez me donner un petit coup de pouce, vous pouvez aussi participer via ce lien pour me donner une chance supplémentaire! Alors faites passer le message, et à vos aiguilles!




Hi! I'm popping in quickly just to tell you about a rad giveaway going on on Indie Sew.

If you don't know Indie Sew, it's a pattern shop, that sells downloadable patterns made by independant designers. I find the choice to be very large, and the patterns really trendy, plus they are organized not only in type of clothes categories, but also in difficulty categories. And to make the choice even easier, you can see a gallery of creations under each pattern in the shop, so that you can have a good idea of how it really looks on real people! I love to browse through the gallery and see the different options and colours used for each pattern, it's so inspiring! And finally, the Indie Sew blog provides loads of useful sewing tips! Needless to say that I love this place!

And today, Indie Sew offers one of their lucky readers a year of free patterns (1 pattern per month, i.e. 12 patterns in total) to help translating into an (almost) entirely handmade dressing! So if you want to try your chance at it, just go to the Indie Sew blog and follow the instructions on the article about the giveaway (you'll have to create an account, but don't have to buy anything!). You'll get more chances to win as you invite friends, so if you ever feel like giving me a hand, you can also take part through this link so that I get one more chance! So spread the word and get your sewing machine ready!

Pseudo-gyozas au tiges de chou // Baked cabbage wontons

Vous croyiez qu'avec le printemps qui arrivait, vous échapperiez enfin aux brocolis? Dommage, j'ai encore une recette à vous proposer, mais promis c'est la dernière! Et si les choux vous sortent par les yeux et que vous ne jurez que par les primeurs qui pointent tout doucement leur nez sur les marchés, vous pouvez réaliser une farce aux asperges, qui sera sans doute tout aussi bonne! (Et vous pouvez aussi d'ores et déjà vous préparer mentalement à supporter ma nouvelle obsession en terme de légumes : les asperges!...)


Les gyozas sont un de mes plats japonais préférés (même si techniquement, ils sont d'origine chinoise). Traditionnellement, ils sont farcis au poulet, mais j'aime jouer sur la garniture et les végétaliser. Il suffit de garder la même base d'assaisonnement (gingembre, sauce soja, huile de sésame et ciboulette/oignon nouveau), le reste est interchangeable. Champignons, épinards, tofu, asperges, ou bien chou comme ici. Ou plus précisément tiges de chou, car n'oublions pas qu'elles sont comestibles elles aussi. Quand je prépare de brocolis, du chou fleur, du kale ou du chou blanc, je garde les tiges (pelées et découpées si besoin) dans un sac au freezer pour les réutiliser en soupes, purées, pesto, etc. Il suffit de les blanchir quelques minutes dans de l'eau bouillante avant de les ajouter à vos préparations (ou bien, dans le cas des soupes et purées, de les cuire complètement avec les autres légumes). Et bien sûr, vous pouvez tout à fait utiliser les parties "normales" de vos chou pour cette recette!


Autres différences avec lez gyozas traditionnels : le pliage et le mode de cuisson. J'ai opté pour la facilité avec un simple pliage en triangle et une cuisson au four. Et comme j'ai utilisé une pâte à raviolis chinois, le résultat s'éloigne finalement pas mal du gyoza traditionnel, mais reste tout aussi bon à mon avis! Ce que je n'ai pas changé en revanche, c'est la sauce de trempage, un mélange de sauce soja et de vinaigre de riz, agrémenté d'oignon nouveau, de sésame et d'un peu de piment. Je n'en avais plus sous la main, mais quelques gouttes d'huile de sésame sont également les bienvenues!


Pseudo-gyozas au tiges de choux {végétarien avec option vegan, sans noix}
Pour 20 à 25 raviolis :
- feuilles pour gyozas ou raviolis chinois du commerce (attention, les pâtes pour raviolis chinois contiennent souvent de l'oeuf, à vérifier si vous êtes vegan) ou maison (recette ici par exemple)
- environ 2 tasses (1 tasse = 250 ml) de tiges/feuilles de chou fleur, brocolis, kale, etc (ou bien de chou de votre choix découpé en morceaux, ou encore d'asperges, de champignons, de tofu ou autre protéine végétale, de kimchi, ...)
- 1 gousse d'ail
- 1 tige d'oignon nouveau
- 1 morceau de gingembre d'1 cm de long, pelé
- 1 cs de sauce soja
- 1 cs de mirin
- 1/2 cs d'huile de sésame + 1 cs pour la cuisson
- 1 cs de graines de sésame
Sauce :
- 1 cs de sauce soja
- 1 cs de vinaigre de riz
- oignon nouveau, graines de sésame (en option : flocons de piment)
- en option : quelques gouttes d'huile de sésame)

Si vous utilisez des tiges de brocoli ou de chou fleur, pelez-les à la base pour retirer les fibres dures. Coupez les tiges (ou autres légumes) en gros dés.

Portez à ébullition une grande casserole d'eau et blanchissez-y les tiges de chou pendant 3 minutes (faites de même si vous utilisez les parties "normales" d'un brocoli/chou fleur/cou romanesco, ou éventuellement des asperges).

Égouttez-les et passez-les sous l'eau froide pour stopper la cuisson. Placez-les dans un robot avec l'ail et le gingembre et mixer pour obtenir une texture grumeleuse.

(avec les autres légumes : asperges, champignons, chou de Bruxelles/chou blanc/chou rouge, ou avec du tofu/seitan/tempeh : sautez bien évidemment la phase de blanchissage, sauf éventuellement avec les asperges)

A ce stade, vous pouvez directement assaisonner avec la sauce soja, le mirin, l'oignon vert haché, l'huile et les graines de sésame, ou bien faire revenir un peu le mélange dans un peu d'huile de sésame avant d'ajouter les assaisonnements (c'est notamment utile pour les champignons, afin de concentrer un peu plus les saveurs). Goûtez et rectifiez l'assaisonnement au besoin.

Pour plier les raviolis, placez à côté de cous la farce, les feuilles de raviolis recouvertes par un torchon pour les empêcher de sécher, et une petite coupelle d'eau. Mouillez deux côtés d'une feuille à raviolis (ou la moitié du cercle si vous utilisez des feuilles rondes), garnissez-la d'une bonne cuillère à soupe de farce (à doser en fonction de la taille de vos feuilles), puis repliez le la feuille en deux. Appuyez bien sur les bords pour les faire adhérer.

Disposez les raviolis sur une plaque de cuisson. Enduisez-les légèrement d'huile de sésame sur une face (ou d'une huile à la saveur neutre) et faites cuire dans un four préchauffé à 180°C pour 10-15 min, en les retournant une fois à mi-cuisson. Ils doivent être bien dorés et croustillants.

Pour la sauce, mélangez tous les ingrédients dans un petit bol. Servez les raviolis chauds, en entrée ou bien en plat, accompagnés d'un bol de riz, de soupe miso ou d'une salade (de chou chinois par exemple!).



These baked potstickers are inspired by one of my favourite Japanese food : gyozas. I replaced the traditional chicken filling with cabbage, but the seasonings are the same : garlic, ginger, scalion, soy sauce, mirin and sesame (seeds and oil). I went the easy route tough, simply folding them in half, and baking them in the oven for extra-crispy edges. And since I used wonton wrappers, I guess that I can no longer call them gyozas! I kept the dipping sauce though, a mix of soy sauce and rice vinegar, delicately flavoured with scalion and red pepper flakes.

Here I used a mix of broccoli/cauliflower/kale stems, because they are edible as well! When cooking with one of these vegetables, save the stems in the freezer. When ready to use, blanch them for a few minutes before turning them into filling, pesto, or cook though before incoporating them in soups and purées. Of course, you could totally use "regular" cauliflover/brocoli/cabbage pieces, or, if you're fed up with winter vegetables (I promise this is my last recipe involving broccoli until next winter!), you could use asparagus, mushrooms, or tofu/tempeh/seitan, ... (Oh, and you better be ready for my new food obsession : asparagus!)

Baked cabbage wontons {vegetarian with vegan option, nut-free}
Yields 20-25 wontons :
- wonton or gyozas wrappers, either store-bought (be sure to check the ingredients if you're vegan as wonton wrappers often contain eggs) or homemade (you'll find a recipe here for example)
- 2 cups cabbage stems (or "regular" cabbage/brocoli/cauliflower pieces, Brussel sprouts, asparagus, mushrooms, tofu/tempeh/seitan, kimchi ...)
- 1 clove garlic
- 1 1/2 inch ginger piece, peeled
- 1 green onion stem
- 1 tbsp soy sauce
- 1 tbsp mirin
- 1/2 tbsp sesame oil + more for cooking
- 1 tsp sesame seeds
Dipping sauce : 
- 1 tbsp soy sauce
- 1 tbsp rice vinegar
- chopped scalion, sesame seeds, red pepper flakes to taste
- optional : a few drops sesame oil

If using brocoli or cauliflower stems, peel the base to remove the tough fibers. Chop your veggies in 1-inch pieces.

Bring a pot of water to a boil and blanch your cabbage stems for 3 minutes, until slightly soft and bright green. (Procced the same way if using regular parts of cauliflower/broccoli. You could also do the same if using asparagus, or you could leave them raw as well)

Drain the cabbage and rince with cold water to stop cooking.

Place in a food processor with garlic and ginger and pulse a few times to chop in very small pieces. If using another filling than cabbage stems or cauliflower/broccoli, just skip the blanching part.

At this stage, you can directly add the soy sauce, mirin, chopped green onion, sesame seeds+oil to the mix, or you could cook your filling for a little while in a pan and add seasonning (this is especially useful for mushrooms as it will concentrate the flavours). Adjust saesonning to taste.

Prepare the assembling station for your raviolis : place next to you the filling and the wrappers (kept under a piece of cloth to prevent from drying), as well as a bowl of water. Brush a bit of water on two sides of your wrappers (or on a half-circle if using circular wrappers), stuff them with 1 tbsp of the filling (adjust according to the size of your wrappers), then fold the wrapper in half and press the edges to close.

Place the wrappers on a baking sheet and brush lightly with sesame oil (or a neutral-flavoured oil of your choice). Bake for 10-15 min at 180°C, flipping them halfway, until nicely browned and crispy.

To make the sauce, combine all ingredients in a bowl. Serve the wrappers hot, as a starter or as a main with rice, miso soup or salad on the side (my choice would be a Chinese cabbage salad!)